12 avril 2017 / Photographie
___

LIVING ROOM

Extrait de la série LIVING ROOM du photographe polonais Marcin Fajfruk

img-101

img-57

img-93

img-72

img-66

img-138

img-109

img-61

© Marcin Fajfruk



11 avril 2017 / Bassedef, Photographie
___

Thailand Trip

e7c98151095231.58e2a0d4497d3

86afaa51095231.58e2a0d445f4a

8b0bc751095231.58e2a0d4468d4

0ea4a951095231.58e2a0d447f6a

5f3a5651095231.58e2a0d444466

6655fc51095231.58e2a0d4493c5

38931451095231.58e2a0d447099

e7088851095231.58e2a0d448aa2

0e8b4551095231.58e2a0d44482c

1ff3c451095231.58e2a0d447b7a

b5c38f51095231.58e2a0d449af8

D’autres images sur ma page Behance ou mon compte Instagram



22 février 2017 / Collage
___

Eugenia Loli

Urban D3

IMG_8141

IMG_8146

IMG_8142

IMG_8144

IMG_8145

© Eugenia Loli



4 février 2017 / Arts divers
___

ID

ZOE-2-photo-metrajeanson

« Dans les médias, l’image de l’autre nous domine. Un autre inaccessible, une figure imposée à laquelle nous semblons ne plus pouvoir échapper.
Pour questionner notre identité, nous proposons à chacun de nos modèles de se livrer à une expérience simple : découper dans un magazine le visage de cet autre puis se l’approprier en partie.
Ces morceaux d’humain en papier, sont ensuite appliqués par nos soins sur nos models. Ces visages ainsi transformés, deviennent à leur tour une œuvre photographique qui interroge sur notre identité.
Chaque modèle dé-visage alors l’autre, puis se dé-figure à son tour (chaque personne devient autre en détruisant son model et sa propre image).
La fragilité de son identité devient visible, quasi palpable. Elle est devenue hybride. « Car je est un autre ».
Les lois de l’apparence nous poussent en effet à soigner notre image, jusqu’à nous transfigurer. La beauté n’est plus naturelle, elle est désormais sociale.
La représentation semble avoir vaincu le réel. La retouche est plus forte. Les modèles s’effacent alors au profit d’un autre soi.
La figure de l’autre n’est plus celle de l’altérité ; elle ne renvoie plus à notre propre image ni à notre humanité.
Nous mettons en scène des identités fragilisées par le diktat de l’apparence. L’intervention est volontairement apparente. Le découpage grossier, ainsi que le scotch en symbolise la violence et la fragilité.
L’ individu a nu fait paraitre l’artifice d’autant plus agressif. »

Bruno Metra & Laurence Jeanson

ZOE-B-photo-metrajeanson

EMMA-Metra-Jeanson

SIOUZIE-1.-photo-MetraJeanson

ZOE-3-photo-metrajeanson

ELEANORE-2-photo-MetraJeanson

© Bruno Metra & Laurence Jeanson



25 janvier 2017 / Musique
___

Microphone Francophone

3 découvertes rap en ce début d’année 2017 ; on commence calmement avec DI-MEH (Suisse) et son FOCUS, puis ISHA (Belgique) avec Tony Hawk. Et plus sérieusement, Makala (de Genève), Freddy Blanco.








Twitter   Facebook   Tumblr   RSS   Instagram  Contact   Crédits

© Ce site a pour but de faire découvrir des artistes, les images et vidéos publiées sont la propriété de leurs auteurs et/ou acquéreurs respectifs.